Danses Traditionnelles

Danses Traditionnelles de Bali

danses traditionnelles

Danse de Kecak (prononcé “Ketchak”) est un chœur de percussions vocales balinais accompagnant originellement des transes lors de rituels. Sous le regard d’artistes occidentaux tels que Walter Spies dans les années 1930 ou plus récemment Maurice Béjart, une forme spectaculaire non rituelle a été créée, incorporant des textes du Ramayana, un des écrits fondamentaux de l’hindouisme et de la civilisation indienne.

Kecak à Ubud en 2007 : Un chœur d’une centaine d’hommes raconte l’épisode où les singes aident le prince Rāma à battre le démon Ravana pour récupérer sa femme Sītā kidnappée par Ravana. Pour cela ils chantent de manière ininterrompue le distinctif “chak-a-chak-a-chak” et font des mouvements synchronisés autour des différents protagonistes de l’histoire qui interviennent au centre, entourés par le chœur. L’apogée de l’accompagnement qui va crescendo coïncide avec la victoire lors du combat.

Ce spectacle est atypique car dépourvu d’accompagnement instrumental, en l’occurrence le traditionnel gamelan à Bali. La pulsation est assurée par un des chanteurs du chœur.

Danse de Barong : Barong est un génie tutélaire, l’une des plus importantes figures de la mythologie balinaise. C’est une créature représentant le bien et qui est considérée comme le seigneur de la forêt. Il apparaît notamment dans le Calon Arang. Son origine est incertaine mais il serait né du culte animiste des animaux protecteurs bien avant l’arrivée de l’hindouisme sur l’île.

La danse théâtrale du Barong se déroule en plusieurs actes. Les mises en scène traditionnelles mettent en scène le combat entre Barong et Rangda.

Cette danse du Barong est un aperçu destiné aux touristes. Lors des odalans (anniversaires des temples), sa présence lors des cérémonies rituelles de purification donne lieu à des transes. (Source : Wikipédia)

Bali Evasion

Visite de l'Indonésie

N'hésitez pas à nous demander votre devis, c'est gratuit !!!