Cérémonie de Bali

Cérémonie de Bali

cérémonie de bali

Religions : Bali présente la particularité d’être la seule île d’Indonésie à être restée essentiellement hindoue. 93 % des Balinais se déclarent hindouistes. Un mythe répandu, entre autres par les guides touristiques, affirme que lors de la conquête du royaume hindou-bouddhique de Majapahit par les musulmans, l’élite politique et culturelle se serait réfugiée à Bali. Selon l’écrivain français Jean Couteau, l’origine de ce mythe pourrait être l’histoire de Dang Hyang Nirartha, un brahmane du royaume de Kediri qui se serait installé à Bali pour y réformer la religion hindouiste.

L’anthropologue allemand Martin Ramstedt du Max-Planck-Institut für ethnologische Forschung rappelle que l’« hindouisme » était inconnu dans l’archipel jusqu’à ce que des orientalistes et des théosophes européens le « projettent » sur les cultures javanaise et balinaise. Au XIXe siècle en effet, des savants européens construisent un hindouisme « religion mondiale ». Des savants allemands, britanniques et néerlandais voyaient des traces d’hindouisme et de bouddhisme « indien » dans la littérature en vieux-javanais ainsi que dans des ruines qui venaient d’être découvertes à Java et à Bali. Les Occidentaux qualifièrent Bali de « dernière enclave hindoue dans l’archipel », alors que jusque là, les Balinais se considéraient comme les héritiers de Majapahit et ne connaissaient même pas le terme « hindou ».

En dehors de Bali, on trouve encore aussi des populations restées hindouistes dans l’île voisine de Java, notamment les Osing de la région de Banyuwangi (Java oriental), mais aussi dans la région de Blitar, dans la région du Tengger autour du volcan Bromo et sur les flancs de volcan Lawu à l’est de Solo. Banyuwangi est héritière de la principauté de Blambangan, vassale de Bali au xvie siècle.

Les religions traditionnelles : Il existe quelques communautés balinaises qui ont conservé des traditions pré-hindouistes. On les appelle Bali Aga. Les deux plus connues sont le village de Tenganan, dans le kabupaten de Karangasem, et celui de Trunyan au bord du lac Batur.

La religion traditionnelle des autres Balinais est appelée Agama Tirtal (“la religion de l’eau”).

L’islam : Il y a aussi 5 % de musulmans à Bali. On appelle ces Balinais musulmans « Bali Slam ». Culturellement, ils sont en effet balinais.

La présence de musulmans à Bali est ancienne. Des légendes mentionnent l’existence de communautés musulmanes à Bali, comme celle du roi Dalem Ketut Ngelesir de Gelgel, qui « convoqué à la cour de Majapahit, en serait revenu avec une garde de quarante musulmans qui auraient élu domicile sur place »10. Tomé Pires, un apothicaire portugais qui a vécu à Malacca de 1512 à 1515, cite Bali parmi les lieux inclus dans le vaste réseau commercial de la cité. L’historien américain Ira Lapidus, spécialiste de l’islam, écrit qu’« [a]vec la consolidation de sa prospérité politique et commerciale, Malacca devint une base pour la diffusion de l’influence islamique à travers la région »11. Il n’est donc pas abusif de supposer que des marchands musulmans aient pu s’installer dans des ports balinais comme ailleurs dans l’archipel. On ne sait pas à quand remontent les premières communautés musulmanes de Bali. Mais la présence de musulmans dans le royaume javanais de Majapahit est attestée depuis au moins le XIVe siècle.

Autres religions
Le reste de la population balinaise est constitué de chrétiens, surtout protestants. (Source: Wikipédia)

Bali Evasion

Visite de l'Indonésie

N'hésitez pas à nous demander votre devis, c'est gratuit !!!